Marvel Universe forum RPG-House of M


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rendez-vous latvérien

Aller en bas 
AuteurMessage
Wolverine
Leader de la Garde Rouge
avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 07/03/2008

Fichage du S.H.I.E.L.D
Origine: Mutant
Puissance:
750/1000  (750/1000)
Expérience:
150/1000000  (150/1000000)

MessageSujet: Rendez-vous latvérien   Sam 3 Mai - 4:28

Une vieille deux chevaux fourgonnette citroën 1968 roucoule dans la nuit sur une vieille route de terre qui serpente dans le sombre bois Fatalis. Les faisceaux des phares peinent à percer l'épais brouillard de l'arrière-pays latvérien.

La Nouvelle-Latvérie, autrefois surnommé Le Joyau des Balkan, semble ne jamais avoir autant mérité son nom que sous le règne de son monarque, le singulier Victor von Fatalis. Malgré son passé sombre et sa politique actuelle d'autarcie protectionniste, c'est désormais un état d'apparence moderne, à la technologie de pointe et à l'économie florissante dont la capitale, Doomstadt, est l'extraordinaire vitrine devant le reste du monde. Néanmoins le vieux pays de moyenne montagne, hanté par des légendes terrifiantes, reste l'un des plus inaccessibles qui soit, et cache de nombreux lieux reculés où l'on ne s'aventure qu'à grands périls.

La fourgonnette finit par sortir de la forêt profonde pour s'engager dans un petit village rustique noyé dans la brume jusqu'à une antique auberge de campagne. Elle s'arrête dans la cour. Les phares s'éteignent puis le moteur s'arrête. La portière conducteur s'ouvre pour laisser descendre un personnage singulier plus effrayant encore que l'endroit lui-même. La suspension soulagé de son poids relève la voiture de vingt bon centimètres.

L'homme n'est pas de très grande taille mais il est énorme, avec des épaules larges, des membres lourds et de grosses mains d'étrangleurs qui dépassent des manches de son épaisse vareuse noire en toile cirée.
Son visage massif est dissimulé dans l'ombre d'un chapeau rond à large bord de sinistre réputation dans la région : c'est le couvre-chef traditionnel des croque-morts.

La mort est un sujet toujours sensible en Latvérie et peu de vrai latvérien s'abaisserait, même pour un bon salaire, à transporter des cadavres sur les routes de leur pays. Ce sont donc généralement des étrangers qui portent le chapeau.

Le colosse pousse la lourde porte en bois de l'auberge qui laisse filtrer une lumière fauve et des bruits de conversation qui coupent net. Il entre dans un silence pesant et referme derrière lui. La petite salle commune, éclairé par un énorme feu de cheminée ronflant, est meublé de seulement 4 tables autour desquels se serrent une dizaine d'individus patibulaires. Ses grosses chaussures martèlent lourdement le plancher pour l'amener au comptoir.
Laconiquement il demande avec un accent slave d'origine indéfinissable mais dans un parfait latvérien :
    - Rachiu dacă vrei.

L'aubergiste, un imposant moustachu ventripotent, attrape un verre sous le comptoir et une bouteille de gnole artisanale derrière lui. Il sert le croque-mort qui le remercie d'une voix sombre :
    - Mulţumesc.

Le nouveau venu vide son verre cul sec. Les conversations reprennent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Drew
Espionne arachnéenne
avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Rendez-vous latvérien   Mer 14 Mai - 21:17

Dans cette auberge rustique, presque crasseuse, à l'image de ce petit village perdu dans les montagnes des Balkans, on ne pouvait pas dire que régnait une folle ambiance. La salle enfumée, peuplée de solides gaillards du crû crachant leur mots dans un patois latvérien aux accents encore plus dur que l'original, n'incitait guère à venir s'y attarder. En fait on ne pouvait guère imaginer d'autre présence en ces lieux que cette peuplade rurale peu amène, aussi hostile et sauvage que les forêts des environs.

Pourtant si l'on y prêtait vraiment attention, on pouvait discerner dans un arrière-coin de la salle qui n'était pas éclairé, comme si l'auberge même avait voulu masquer sa présence, une mince silhouette féminine encapuchonnée assise au coin d'une table. Dessus on y trouvait non seulement un verre mais aussi quelques ossements éparpillés et une boule de cristal dans laquelle nul ici ne semblait tenir à connaître son avenir.

Dans un arrière pays encore rempli de traditions superstitieuses où les gens se signaient en tremblant au moindre phénomène étrange, les bohémiennes devenaient une figure normale, presque familière. Pour autant elles n'inspiraient que la crainte et ne devait même leur survie dans ces contrées désolées qu'à cette peur superstitieuse qui retenait les villageois de s'en prendre à elles pour ne pas attirer sur eux quelque obscure malédiction.

Un éclair zébra le ciel et révéla un instant sa silhouette encapuchonnée aux yeux de tous, avant que la semi-obscurité dans laquelle elle était tapie et le soin des clients de l'auberge de l'ignorer ne masque à nouveau sa présence.

De son visage noyé dans l'ombre de sa capuche, on ne distinguait guère que l'éclat vert de deux yeux qui fixait avec une vive attention tout ce qui venait de se passer. Sa véritable nature et identité dissimulée ainsi aux yeux de tous, Jessica Drew experte espionne du SHIELD attendait la personne qu'elle devait rencontrer.

Comme pour attirer l'attention de l'étranger qui venait d'entrer, elle alluma une petite bougie qu'elle posa sur la table, caressa de la paume de la main la boule de cristal devant elle puis dans le même mouvement, leva le bras vers l'inconnu la paume ouverte, comme une invitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolverine
Leader de la Garde Rouge
avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 07/03/2008

Fichage du S.H.I.E.L.D
Origine: Mutant
Puissance:
750/1000  (750/1000)
Expérience:
150/1000000  (150/1000000)

MessageSujet: Mauvais oeil   Jeu 15 Mai - 0:54

La bohémienne a écrit:
Comme pour attirer l'attention de l'étranger qui venait d'entrer, elle alluma une petite bougie qu'elle posa sur la table, caressa de la paume de la main la boule de cristal devant elle puis dans le même mouvement, leva le bras vers l'inconnu la paume ouverte, comme une invitation.

Le lourd croque-mort tourne la tête pour jetter, de sous son chapeau, un oeil mauvais sur la diseuse de bonne aventure : l'espace d'un battement de coeur, la flamme de la bougie que la femme vient d'allumer, brûle sauvagement derrière l'ombre inquiétante dans laquelle se cache le visage hirsute du colosse. Mais l'homme se détourne finalement, n'offrant plus à la bohémienne que la vision du dos massif de sa vareuse. D'un geste explicite de son index épais, il invite le patron à laisser la bouteille de tord-boyau sur le comptoir.

Dehors, l'orage se déchaîne dans l'indifférence générale : le vent hurle et le tonnerre gronde tandis que les éclairs déchirent régulièrement les ténèbres de la nuit latvérienne aux fenêtres de la petite auberge.
Le nouveau venu a une conversation bref en latvérien avec le tenancier tout en s'enfilant cul-sec plusieurs verres du petit alcool maison. Les habitués observent, amusés et un peu admiratif, le bonhomme descendre tranquillement la bouteille de gnole frelaté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Fatalis
Monarque de Latvérie
avatar

Masculin Nombre de messages : 346
Age : 42
Date d'inscription : 01/03/2008

Fichage du S.H.I.E.L.D
Origine:
Puissance:
1000/1000  (1000/1000)
Expérience:
1000000/1000000  (1000000/1000000)

MessageSujet: Re: Rendez-vous latvérien   Lun 19 Mai - 0:13

La bohémienne et le croque-mort avaient attiré l'attention mais les clients finirent par ne plus trop y prêter attention, la vie d'une auberge tournant autour de l'alcool, ce fut lui qui redevint le centre d'intérêt. Comme tout le monde semblait occupé à vider des verres et à parler des longues journées de travail ou d'amours inféidèles, un homme tout aussi solitaire que les deux étrangers grimés se leva pour rejoindre la bohémienne.
Se faire lire les lignes de la main était assez courant et les natifs observèrent la scène avec un mélange de crainte et de curiosité. Ecouter les prédictions d'une diseuse de bonne aventure alors que ça ne vous concerne pas était des plus mal vus mais après tout, personne ne les connaissait ces deux là, va savoir de quel village ils pouvaient bien venir. Les oreilles se tendirent aussi discrètement que possible : même si elle n'était pas d'ici, la sorcière pourrait malgré tout jeter un mauvais sort à qui la dérangerait dans sa divination.
L'homme qui prit place en face de la diseuse de bonne aventure était de taille moyenne et semblait dans la force de l'âge. Son visage était moins rude que ceux des ruraux et ses petites lunettes cerclées le désignaient sans peine comme un de ces ronds de cuir de Doomstaadt qui devait travailler dans une officine ou peut-être aux côtés d'un bourgmestre d'un village assez proche de la capitale.
Une fois assis, le binoclar fixa son regard sur celle qui était en face de lui et s'aventura à la saluer à voix basse, en latvérien.

" Bonsoir... "

Visiblement il ne savait pas quoi rajouter, sans doutes espérait-il que son interlocutrice prenne l'initiative de lui confirmer qu'elle était bien celle qu'il cherchait. Comme il en avait été convenu, un vieux mouchoir rouge dépassait de sa poche de veste, laquelle était d'un velour sombre relativement usé.


Edité pour fautes de frappes.


Dernière édition par Dr Fatalis le Ven 26 Sep - 15:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolverine
Leader de la Garde Rouge
avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 07/03/2008

Fichage du S.H.I.E.L.D
Origine: Mutant
Puissance:
750/1000  (750/1000)
Expérience:
150/1000000  (150/1000000)

MessageSujet: L'odeur de la peur.   Dim 15 Juin - 15:27

Le lourd croque-mort tourne, imperturbable, le dos à la scène. Penché sur le comptoir, sa paluche d'étrangleur sur la bouteille de gnole, il semble remuer de sombres pensées dans le fond de son verre, en apparence indifférent au troisième personnage qui vient d'entrer.

Le contact a écrit:
- Bonsoir...

Sa voix est tremblottante. Son coeur bat fort comme s'il allait sortir de sa poitrine. Il s'échappe du frèle bonhomme à lunette une odeur ténu, cocktail de savon, d'eau de toilette bon marché de sueur et d'adrénaline : pour un nez assez fin, il sent la peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Fatalis
Monarque de Latvérie
avatar

Masculin Nombre de messages : 346
Age : 42
Date d'inscription : 01/03/2008

Fichage du S.H.I.E.L.D
Origine:
Puissance:
1000/1000  (1000/1000)
Expérience:
1000000/1000000  (1000000/1000000)

MessageSujet: Re: Rendez-vous latvérien   Ven 26 Sep - 15:38

La discution entre la bohémienne et le binoclard était à peine entâmée que quelque chose de lourd se fit sentir dans l'auberge. Ca n'était rien d'identifiable à l'oeil nu mais c'était presque palpable. Trois personnes inconnues dans un si petit espace ça faisait un peu trop pour une auberge latvérienne. Bien que tout le monde avaut fait comme si de rien était et que les discussions avaient repri, pas un seul client ne se sentait vraiment à l'aise. Pour un oeil étranger ça n'aurait été que trois voyageurs de passage dans une auberge, rien de plus normal. Seulement voilà, la Latvérie n'était pas un pays "normal". Il était rare que l'on y voyage et même si cela arrivait, trois étrangers seraient plutôt arrivés ensembles. Cela aurait pu être une famille mais séparément... c'était un hasard sans doutes, une coïncidence. Pas de quoi s'alarmer et de toutes parts on essayait de ne pas y penser.

Au dehors l'orage redoubla d'intensité et le tonnerre couvra à merveille l'arrivée des sombres et silencieuses silhouettes qui approchaient de l'établissement. Au dedans tout paraissait devoir protéger les occupants des lieux des intempéries et personne n'osaient jeter un oeil au travers des lattes des lourds volets de bois.

Le binoclard devait finalement avoir eu la conviction d'avoir trouvé celle qu'il cherchait car il avait reprit un iota d'assurance, suffisamment en tous cas pour oser entâmer plus avant un véritable échange verbale. Malheureusement celui-ci n'aurait pas le temsp d'être mené à son terme ni même d'être instructif...

La serrure de la porte de l'auberge vola en éclats sous la poussée d'une main trop massive pour être celle d'un homme. La porte en elle même manqua de sortir de ses gonds et claqua avec viloence contre le mur. Dans l'instant qui suivit, une imposante forme humanoïde pénétra dans la salle commune et en balaya les occupants du regard, lequel rappelait furieusement un scanner hight tech digne d'un film de science fiction. Une voix mécanique se fit entendre tandis que d'autres silhouettes inquiétantes emboitaient le pas au premier robot.

" Restez tous à vos places. Nous cherchons des espions. Toute résistance sera interprêtée comme une trahison. "

Le revêtement de ce qui devait figurer un visage sur la tête du robot était de couleur chair mais les arrêtes et angles de cette façade ne laissaient aucun doute sur l'origine mécanique des nouveaux arrivants. Pour compléter cette certitude, ce qui ressemblaient à des leds rougeoyantes éclairaient les orbites creuses et noires des automates de Fatalis et la masse compacte de chacune de ces machines était pour le moins dissuasive. Chaque robot faisait à peu près l'envergure d'un gorille adulte et leurs énormes mains tenaient des fusils de haute technologie, sans doutes des lasers ou des blasters.
Comme de bien entendu, leur irruption avait provoqué la stupeur puis la panique dans l'auberge. En un rien de temps les trois robots ne furent même plus visibles de ceux qu'ils venaient probablement chercher car l'ensemble de la salle s'était levé pour tenter de fuir en hurlant. Avec un peu de chance, la panique durerait assez pour que quelqu'un fasse quelque chose d'utile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rendez-vous latvérien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rendez-vous latvérien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES COLLECTIONS OUBLIEES: 2- AU RENDEZ VOUS DE L'AVENTURE / VAILLANT
» [Collection] Au rendez-vous de l'aventure Lib. Vaillant
» INFO] Affichage des rendez-vous
» MANU - Rendez-vous / 29.09.08
» Clarke Arthur C. - Rendez-vous avec Rama - Le cycle de Rama T1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Universe forum RPG-House of M :: Europe :: Continent Européen :: Nouvelle-Latvérie-
Sauter vers: